Traduza por Google:  
Unions de Classes Moyennes
Estàs a  |  Unions de Classes Moyennes  |  Detall noticia

Unions de Classes Moyennes

Actualitat

17.02.2017
Sondage sur les soldes

publié le 09/02/2017

Commerce | Sondage UCM sur les soldes
Une majorité pour un report à février et août
© Patrick Lefevre/Belpress.com
Le système actuel des soldes pose beaucoup de questions. L'UCM a sondé les commerçants. Ils souhaitent un meilleur encadrement et un report d'un mois.

Maintenir la législation sur les soldes n'a pas été simple. La Commission européenne a longtemps prôné une dérégulation totale et a trouvé des soutiens en Belgique. L'UCM a fait des pieds et des mains pendant plusieurs années pour conserver le principe des soldes, même si l'événement a perdu de son impact en raison du remaniement de la période dite d'attente. Toute annonce de réduction de prix était naguère interdite pendant six semaines. Les "présoldes" ne durent plus que quatre semaines et les offres conjointes sont autorisées.

La pression politique pour une suppression pure et simple des soldes s'est réduite. L'expérience allemande notamment a montré que sans cadre légal, les périodes de liquidation des stocks se reconstituent localement, sans clarté, sans contrôle, sans dates communes. Le moment était donc venu, pour l'UCM, de demander aux commerçants des secteurs saisonniers concernés (textile, chaussure, maroquinerie) leurs souhaits.

Premier constat : tous ou presque sont attachés à l'existence d'une période de soldes, bien délimitée, où les ventes à perte sont autorisées. La formule actuelle des présoldes n'est adéquate que pour 17 % des personnes interrogées. Une majorité regrette la possibilité des offres conjointes et voudrait que les annonces de réduction soient plus strictement limitées aux périodes de soldes. L'UCM demandera donc au gouvernement fédéral de clarifier et de mieux encadrer les pratiques en matière d'annonces de réduction de prix, dans l'intérêt du commerçant comme du consommateur.

L'enquête a également posé la question de la date des soldes. Cela fait plus de vingt ans que les mois de janvier et de juillet sont les rendez-vous des bonnes affaires. Près des deux tiers (62,2 %) des commerçants actifs dans le secteur textile estiment à présent qu'ils doivent casser les prix trop tôt dans la saison. Ils sont favorables à un report en février et en août.

L'UCM demande au gouvernement fédéral d'analyser l'impact d'un démarrage plus tardif des soldes. C'est tentant, mais ce n'est pas sans danger : concurrence transfrontalière accrue, concurrence de l'e-commerce, perte de repères pour le consommateur... En tout cas, si un report ne s'accompagne pas d'une limitation des possibilités de réductions, il risque, dans les faits, d'instaurer une période de soldes de deux mois. Il est indispensable d'encadrer les pratiques en janvier et juillet, pour garantir aux soldes leur caractère d'événement commercial.


Bilan de janvier mitigé

Les échos recueillis par l'UCM auprès des commerçants fin janvier font état, une fois de plus, d'un bilan des soldes d'hiver mitigé. De nombreux indépendants parlent d'une diminution des ventes ou d'un statu quo. Ce bilan confirme les prévisions d'avant-soldes. La majorité des commerçants (54,4 %) envisageaient des ventes dans la moyenne et près d'un tiers (31 %) des ventes moins bonnes.

La météo n'a pas aidé ! Le premier week-end a été très difficile à cause de la neige et du verglas qui paralysaient la circulation. Ensuite, le froid glacial a découragé certains clients. Le dernier week-end a été meilleur et a permis d'améliorer le bilan.

Enllaços:
Unions de Classes Moyennes Confesercenti Emilia Romagna Associação Comercial e Industrial de Barcelos Fundació Barcelona Comerç Commerçants de France
© Design: dommia
Vitrines d'Europe
C. Ferlandina 25
08001 Barcelona
Tel. +34 934.436.349
Avís Legal  |  Mapa Web  |  Contato  |  RSS
Web Design
Dommia Soluciones Internet
c/ Lepant, 326, Entlo. 1, Desp. 2
08025 - Barcelona
Tel. 902 024 678 | +34 936 241 455
Portfolio: www.dommia.cat